Fiche documentaire

Berliet au Portugal

DB00918.jpg

Soudure d’une cabine, usine de Tramagal -Portugal-, cliché Jacques Thévoz, 1965
Thévoz Jacques Fondation de l’automobile Marius Berliet - Lyon (1965)

DB00919.jpg

Nouvelle facade de la société MDF à Tramagal -Portugal-, cliché Jacques Thévoz, 1965
Thévoz Jacques Fondation de l’automobile Marius Berliet - Lyon (1965)

DB00921.jpg

Ouvrier fondeur, usine de Tramagal -Portugal-, cliché Jacques Thévoz, 1965
Thévoz Jacques Fondation de l’automobile Marius Berliet - Lyon (1965)

DB00922.jpg

Ouvrier fondeur, usine de Tramagal -Portugal-, cliché Jacques Thévoz, 1965
Thévoz Jacques Fondation de l’automobile Marius Berliet - Lyon (1965)

DB00923.jpg

Ouvrier fondeur, usine de Tramagal -Portugal-, cliché Jacques Thévoz, 1965
Thévoz Jacques Fondation de l’automobile Marius Berliet - Lyon (1965)

DB00924.jpg

Ouvrier fondeur, usine de Tramagal -Portugal-, cliché Jacques Thévoz, 1965
Thévoz Jacques Fondation de l’automobile Marius Berliet - Lyon (1965)

DB00925.jpg

Pièces de machines agricoles, usine de Tramagal -Portugal-, cliché Jacques Thévoz, 1965
Thévoz Jacques Fondation de l’automobile Marius Berliet - Lyon (1965)

DB00926.jpg

Assemblage d’une cabine Relax, usine de Tramagal -Portugal-, cliché Jacques Thévoz, 1965
Thévoz Jacques Fondation de l’automobile Marius Berliet - Lyon (1965)

DB00927.jpg

Assemblage d’une cabine Relaxe, usine de Tramagal -Portugal-, cliché Jacques Thévoz, 1965
Thévoz Jacques Fondation de l’automobile Marius Berliet - Lyon (1965)

DB00928.jpg

Assemblage d’une cabine Relax, usine de Tramagal -Portugal-, cliché Jacques Thévoz, 1965
Thévoz Jacques Fondation de l’automobile Marius Berliet - Lyon (1965)

DB00929.jpg

Ouvrier, usine de Tramagal -Portugal-, cliché Jacques Thévoz, 1965
Thévoz Jacques Fondation de l’automobile Marius Berliet - Lyon (1965)

En 1962, Automobiles M. Berliet signe avec Metalurgica Duarte Ferreira (M.D.F.) à Tramagal, situé à 150km au nord-est de Lisbonne, au bord du Tage, un accord qui donne à ce partenaire l'exclusivité de vente et de fabrication de véhicules de la marque. Metalurgica Duarte Ferreira a été fondée en 1882 par l'un des pionniers de l'industrie mécanique de ce pays, le forgeron Eduardo Duarte Ferreira, qui fera de son entreprise l'une des premières du Portugal.

En raison du décret du 30 juin 1963 qui ferme les frontières portugaises à l'importation des véhicules montés, M.D.F. entreprend l'installation d'une chaîne de montage à Tramagal, inaugurée en . Elle produit 500 véhicules par an à partir de 1965 avec 40% d'éléments en provenance de l'industrie portugaise. Cette production porte sur un choix limité de modèles: GCK et dérivés auxquels s'ajoute, à partir de 1970, le GBA 6x6 de la même famille que la "Gazelle", c'est-à-dire le GBC.

Compte tenu de ses moyens industriels et de la qualité de sa main-d'oeuvre, M.D.F. coule, usine et monte tous les ponts moteurs dès 1970. Cela ne suffira pourtant pas à assurer la survie de l'entreprise: M.D.F. dépose son bilan au milieu des années 1970.