Fiche documentaire

Fondation Berliet

DB01166.jpg

Première voiture construite par Marius Berliet, conservatoire du Montellier, 1895
Fondation de l’automobile Marius Berliet - Lyon (1895)

DB01167.jpg

Seconde voiture construite par Marius Berliet, en 11 exemplaires, conservatoire du Montellier, 1897
Fondation de l’automobile Marius Berliet - Lyon (1897)

DB01172.jpg

Camion Berliet type M, classé Monument historique en 1988, conservatoire du Montellier, 1910
Fondation de l’automobile Marius Berliet - Lyon (1910)

DB01207.jpg

Métier à tisser du père de Marius Berliet, Conservatoire du Montellier, 2000
-2000

DB01212.jpg

Métier à tisser du père de Marius Berliet et premiers véhicules de Marius Berliet, conservatoire du Montellier, 2000
-2000

Créée en 1982 par la famille Berliet et Renault V.I., la Fondation de l'automobile Marius Berliet s'est donné deux missions: la sauvegarde et la valorisation du patrimoine camion, car et bus français toutes marques ainsi que la valorisation du patrimoine automobile de la Région Rhône-Alpes.

Près de deux décennies se sont écoulées au cours desquelles la Fondation Berliet a rassemblé près de 250 véhicules -dont 140 restaurésde 28 marques couvrant une période allant de 1886 à 1984. La restauration de matériel, parfois en très mauvais état, est confiée à des professionnels particulièrement qualifiés qui mettent en oeuvre un savoir-faire menacé de disparition. Un véhicule, quel qu'il soit, ne sera considéré comme restauré que lorsqu'il aura retrouvé son aspect, ses performances et ses équipements d'origine, en un mot, sa dignité.

La Fondation Berliet a mis en place un centre d'archives et de documentation largement informatisé, riche de quelque 250000 références (fin 1999) qui s'accroît en moyenne de 10000 références par an. Le siège de la Fondation Berliet est installé dans la villa Art Nouveau construite en 1912 par Marius Berliet. Décorée par Majorelle et Grüber, elle est inscrite à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1989. Aux côtés d'une équipe de sept personnes, de nombreux bénévoles issus pour la plupart de firmes de poids lourds ou d'équipementiers apportent leur contribution à l'oeuvre entreprise.

Le Conservatoire de la Fondation Berliet, dans l'Ain, qui abrite la mémoire métallique, n'est pas un espace d'exposition ouvert au public, mais un ensemble à vocation essentiellement pédagogique. Chaque année, la Fondation Berliet prend part à des manifestations variées tels que salons de l'automobile, expositions "rétro", événements commémoratifs... Un dénominateur commun à ces rassemblements: les participants se sentent directement impliqués dans l'oeuvre qu'elle poursuit, que ce soit pour des raisons professionnelles, éducatives, culturelles et historiques.

Cette mémoire métallique et ce fonds archivistique constituent un champ d'investigation précieux pour des étudiants de diverses disciplines; les manuels techniques d'entretien et fiches techniques apportent des réponses aux restaurateurs de camions français et voitures lyonnaises. Une abondante iconographie (80000 clichés) est une mine pour les écrivains et journalistes. La Fondation Berliet poursuit une démarche originale qui prend aussi en compte ce patrimoine industriel dans sa totalité: le produit et l'information — c'est-à-dire l'immatériel — que recèlent les témoignages et les documents de toutes sortes.

Trait d'union entre le passé et l'avenir, entre la recherche, l'art et l'industrie — le classement en 1988 du camion M de 1910 en qualité de Monument Historique est à cet égard significatif —, la Fondation Berliet s'efforce de sauvegarder un pan de culture technique et industrielle car la connaissance du passé permet de mieux comprendre le présent et imaginer l'avenir.