504 Peugeot

Automobile ancienne : histoire de la Peugeot 504

La Peugeot 504 est un modèle emblématique de la marque au lion, un succès commercial tant en France qu’à l’étranger. Différentes versions de la voiture ont été créées au cours de sa longue période de production.

504 Peugeot : les différents modèles

Peugeot 504 (1968 – 1975)

La Peugeot 504 est mise sur le marché fin 1968 et désignée en 1969 voiture de l’année en Europe. Le premier modèle décliné en double version était la 504 à carburateur 10 CV t la 504 Injection 10 CV. Les studios Pininfarina ont été sollicités pour la conception de la voiture qui arborait une forme singulière en son temps, ayant des feux arrière orientés vers l’avant et une couverture de coffre en pente. Les phares avant sont quant à eux plus hauts et la calandre comprend deux lamelles horizontales accueillant le symbole de la marque. Les pare-chocs métalliques chromés sont doublés en dessous de caoutchouc qui renforce la sécurité du véhicule.

L’intérieur de la 504 comprend une planche de bord plate avec un triple cadran de forme circulaire, ainsi qu’un ensemble d’instruments. Des appui-têtes flexibles équipent les sièges baquets, une innovation à l’époque. Le siège arrière pouvait accueillir en principe deux personnes, à cause de la hauteur du tunnel de transmission.

La gamme de moteurs essence et diesel du modèle Peugeot allait de 66 ch à 138 ch, fonctionnant avec une boîte manuelle à quatre vitesses. Certaines versions de moteur étaient couplées à une boîte automatique à trois vitesses.

Peugeot 504 Cabriolet (1969 – 1983)

La Peugeot 504 Cabriolet, présentée en 1969 à Genève, était équipée de moteurs 1.8 et 2.0 Injection, Ti et V6. Sa belle allure avait des lignes courbes qui lui donnaient une beauté de forme italienne, plus appréciée que ses performances. Des modifications ont été apportées pendant sa production, notamment au niveau des phares, des feux arrière et de l’habitacle. Le cabriolet a été vendu en huit mille exemplaires.

Peugeot 504 Coupe (1969 – 1985)

La Peugeot 504 Coupé présentée en même temps que le modèle Cabriolet ressemblait à cette dernière. Son point fort réside dans la facilité d’entretien de son toit, à l’opposé de la capote rabattable du Cabriolet. La vente du modèle a atteint près de trente mille unités. Au fil des années, des modifications ont été apportées au style du véhicule, en particulier sur l’avant et l’arrière, ainsi que sur le décor intérieur.

Peugeot 504 Break (1971 – 1985)

La Peugeot 504 Break a été pendant plus d’une décennie un succès pour la marque au lion qui a sorti dans la même période la version break familiale de sept places et une commerciale. Tous ces modèles pouvaient fonctionner avec un moteur essence de 93 ch ou un diesel de 65 ch. Le break bénéficie de finitions d’équipements et d’accessoires de luxe comme une tablette vide-poches additionnelle, des appuie-tête, une moquette et un coffre couvert de stratifié imitation acajou. La banquette arrière pouvait se rabattre pour augmenter le volume du coffre. Cette possibilité avait fait naitre des versions avec suspension renforcée au Portugal ou transformée en taxi-brousse en Afrique. En 1978, le break passait au 4×4, une option gagnante qui allait accroitre les commandes, grâce notamment à celles de la Gendarmerie et d’EDF.

Peugeot 504 Pick-up (1980 – 1998)

La conception de la Peugeot 504 Pick-up a été longue à cause de certaines difficultés liées à l’architecture de la 504. Sa construction s’est basée sur le modèle GL qui comprenait un pont arrière. Cela a permis de limiter les frais pour produire de nouvelles pièces. L’assemblage de l’utilitaire Peugeot s’est effectué dans les ateliers Chausson.