Imaginer le futur : Les modèles phares

Gamme Meccano, Stradair, TX 40 et PR 100, les modèles Berliet qui ont révolutionné le transport routier

La conception d’un produit ou d’un véhicule suit un procédé complexe qui prend en compte notamment les futurs besoins et aspirations du client, les difficultés de conception ou l’évolution de la législation. L’entreprise Berliet établit toujours une démarche précise pour chaque nouvelle fabrication. Les nouveaux modèles connaissent plus ou moins de succès auprès du public.

La gamme Meccano

L’ensemble des véhicules Meccano de Berliet est une des grandes innovations du constructeur lyonnais après la Deuxième Guerre. Ces modèles sont fabriqués avec des composants communs à différents véhicules. Cette standardisation permet de rationaliser les investissements, les stocks de fabrication et les pièces de rechange. Cela a une incidence positive sur le prix de revient, la qualité des camions et le service au client. La gamme Meccano se compose du camion GLR 8 (1949), du GLC 6 (1951), du GLM 10 (1953). Le modèle GLR sera produit pendant trente-sept ans, tandis que la construction du GLM va se poursuivre en Chine jusqu’en 1997.

Stradair

La production des véhicules Stradair de Berliet en 1960 fait suite au développement du marché de la livraison urbaine. Le constructeur lyonnais, déjà bien positionné dans la vente de véhicules de moyen et gros tonnage, va produire un modèle avec une charge utile de 3 à 5 tonnes correspondant à la plus forte demande dans le milieu de livraison. La production Stradair commence après 3 années d’études.

Le véhicule comprend une suspension avec six coussins d’air et quatre ressorts, une révolution à l’époque. Ses performances sont au-delà de celles habituelles du segment, grâce à cette suspension et à son moteur de 120ch. Toutefois, une nouvelle réglementation du transport en zone urbaine avec des contraintes défavorables au modèle met fin à sa production. Berliet utilisera alors la suspension pneumatique pour d’autres véhicules comme les autocars.

Le dumper TX 40

Le dumper TX 40 est un prototype Berliet d’engin de terrassement fabriqué à partir de 1964. Il comprend un système de propulsion hybride, associé à un générateur électrique délivrant la puissance aux roues. L’engin est équipé d’une suspension hydraulique et d’un train arrière moteur dont l’avancée assure le basculement de la benne. Ce modèle n’a pas été commercialisé à cause de la forte concurrence américaine. Pourtant tous les dumpers américains de gros tonnage aujourd’hui ont des moteurs électriques dans les roues, comme l’avait inventé Berliet il y a des dizaines d’années.

Le PR 100

Berliet produit le PR 100 en 1970, un modèle plein de succès qui forge davantage la notoriété de la marque lyonnaise. C’est un autobus innovant avec un moteur placé à l’arrière, source de nombreux avantages. Ce positionnement hors du commun réduit les nuisances sonores, les odeurs, la chaleur dans le véhicule. Il permet en outre un abaissement du plancher, facilitant la circulation des voyageurs. La suspension pneumatique comprend le système Airlam du Stradair.

L’autocar connaît un grand succès dans l’Hexagone et à l’étranger. Renault Véhicule Industriel continue sa production jusqu’en 1999 en France et très récemment en Algérie et en République tchèque. Les systèmes conçus par Berliet pour le PR 100 seront adoptés des décennies plus tard par tous les constructeurs de véhicules du monde, à savoir le plancher bas, le moteur à l’arrière et la suspension pneumatique pour leurs autocars.

Les autres articles sur le même thème