L’histoire de l’automobile

L’histoire de l’automobile, de l’invention au perfectionnement du premier véhicule

L’automobile est une invention qui a marqué le XXe siècle, elle a été créée pour faciliter le déplacement. Elle a été inventée par le célèbre mathématicien et astronome Ferdinand Verbiest avant d’être reprise par le français Joseph Cugnot. De l’avènement de l’automobile à la première voiture à moteur, voici l’histoire qui retrace son évolution.

Le commencement de l’invention de la première voiture, une histoire fascinante

Le mot « automobile » est apparu en 1875, mais l’engin lui-même a été inventé bien avant cette année. Il a été créé au XVIIe siècle et se déplaçait sans l’aide d’animaux. Le véhicule a été spécialement conçu par Ferdinand Verbiest pour un empereur de Chine, c’est le premier engin capable de se mouvoir par lui-même.

Un concept repris par Joseph Cugnot

Joseph Cugnot a repris le concept de Ferdinand Verbiest pour créer le premier véhicule à vapeur en 1769. La création ressemble à un simple chariot propulsé à partir de la force d’une chaudière à vapeur.

Cette invention se déplaçait à une vitesse maximum de 5 kilomètres à l’heure avec une autonomie de quelques minutes. Ce premier véhicule n’est pas doté de direction et de frein, ces fonctionnalités absentes ont causé plusieurs accidents et ont amené l’un des premiers véhicules à être oublié.

Richard Trevithick a développé par la suite un véhicule équipé de 3 roues motrices qui peut transporter jusqu’à 9 voyageurs. Avec une vitesse limitée à 10 kilomètres à l’heure, l’Angleterre a décidé de mettre en place une législation concernant le freinage de l’appareil.

La vapeur remplacée par une énergie innovante

Carl Benz a inventé le premier véhicule équipé d’un moteur à explosion aux alentours de 1885. L’encombrement de la chaudière, la législation stricte et le manque d’agilité des véhicules sont les raisons évidentes de la création de ce type de moteur par l’inventeur allemand.

Carl B. a inventé le « Tricycle Benz 1» qui est un véhicule à 3 roues doté d’un moteur à explosion, cet inventeur est à l’origine de la grande marque de constructeur automobile Mercedes-Benz. Cette invention a permis au secteur de la construction automobile de s’étendre et de mettre en place de plus en plus d’options.

Après 1885, plusieurs constructeurs ont vu le jour, notamment en France, avec les célèbres Renault et Peugeot qui dominent jusqu’à maintenant le marché automobile dans le monde. Des courses ont été organisées pour la promotion de chaque constructeur et de leurs produits.

1890, date marquante de la voiture à essence

Panhard & Levassor a construit les premières voitures à essence en France : le Type P2C et le Type P2D. Baptisée Antoinette, elle a parcouru plus de 39.000 kilomètres avant de finir ses jours comme œuvre d’art dans une salle d’exposition en Alsace, dans la Cité de l’automobile.

Au Canada, George Foote Foss est l’inventeur officiel de la voiture à essence. Le constructeur Henry Ford est intéressé par l’invention pour une amélioration de ses fonctionnements, mais l’inventeur a décliné son offre.